Xiaomi, le Géant des Smartphones, se Lance dans l'Aventure de la Voiture Électrique

Yohann Lussiez
Yohann Lussiez
This is some text inside of a div block.

Introduction

Xiaomi, connu mondialement comme un fabricant de smartphones, a récemment fait une entrée remarquée dans le secteur de l'automobile électrique. Le 28 décembre, à Pékin, la société a dévoilé son premier véhicule électrique, une berline nommée SU7, marquant ainsi son ambition de devenir l'un des cinq plus grands constructeurs automobiles au monde.

Le Défi de Xiaomi dans le Secteur Automobile

Malgré une baisse de la demande de voitures électriques sur le marché chinois, le plus important au monde, Xiaomi ne semble pas intimidé par la concurrence accrue et la guerre des prix. Lei Jun, directeur général de Xiaomi, a exprimé sa vision audacieuse de proposer une voiture de rêve comparable à Porsche et Tesla. Il envisage de positionner Xiaomi parmi les cinq plus grands constructeurs automobiles mondiaux dans les 15 à 20 prochaines années, tout en contribuant au développement de l'industrie automobile chinoise.

Investissement et Capacités Techniques

Xiaomi s'est engagé à investir 10 milliards de dollars dans le secteur automobile au cours de la prochaine décennie. Lei Jun a également souligné que les capacités de conduite autonome de Xiaomi seraient parmi les plus avancées du secteur. Les véhicules de Xiaomi seront assemblés dans une usine à Pékin, en collaboration avec le constructeur public BAIC Group, avec une capacité de production annuelle de 200 000 véhicules.

Défis et Réponses du Marché Européen

Alors que les constructeurs automobiles chinois cherchent à étendre leur clientèle en dehors de la Chine, notamment en proposant des modèles à bas coût sur le marché européen, l'Europe commence à réagir. La France, par exemple, a récemment publié la liste des voitures éligibles au bonus écologiques en 2024, excluant les voitures chinoises pour protéger la filière française.

Conclusion

L'entrée de Xiaomi dans le marché de la voiture électrique représente un tournant stratégique pour l'entreprise et un nouveau défi pour le secteur automobile mondial. Avec son engagement financier et son expertise en technologie, Xiaomi pourrait bien bouleverser le paysage de l'automobile électrique et autonome.

Source : Challenges.fr