Stellantis et l'Économie Circulaire : Valoriser les Voitures en Fin de Vie

Yohann Lussiez
Yohann Lussiez
This is some text inside of a div block.

Introduction

Stellantis, l'un des leaders mondiaux de l'industrie automobile, se lance dans une initiative ambitieuse d'économie circulaire, visant à valoriser les voitures en fin de vie. Cette démarche s'inscrit dans une stratégie globale de réduction de l'empreinte carbone et de gestion durable des ressources.

Valorisation des Composants et Matières Premières

Les voitures en fin de vie regorgent de composants réutilisables et de matières premières précieuses. Stellantis entend exploiter ces ressources en reconditionnant les pièces pour une seconde vie utile, réduisant ainsi le besoin de nouvelles matières premières. Carlos Tavares, directeur général de Stellantis, souligne l'importance de cette démarche pour réduire les coûts et l'impact environnemental.

Stratégie 4R et Objectifs de Stellantis

La stratégie 4R de Stellantis (Remanufacture, Repair, Reuse, Recycle) vise à générer un chiffre d'affaires de 2 milliards d'euros d'ici 2030, en quadruplant les revenus liés à la durée de vie prolongée des pièces et des services. Cette initiative contribuera également à l'objectif de neutralité carbone de Stellantis à l'horizon 2038.

Centres Régionaux et Boucles Locales

Stellantis compte s'appuyer sur un réseau de centres régionaux, dont le principal est situé à Mirafiori, en Italie. Ces centres se concentreront sur la remise en état de véhicules, le démantèlement des véhicules en fin de vie, et le reconditionnement des pièces détachées. L'approche des boucles locales vise à conserver les produits et matériaux au sein des différents pays, réduisant ainsi les délais de livraison et les émissions liées au transport.

Conclusion

L'initiative de Stellantis dans l'économie circulaire représente une avancée majeure dans l'industrie automobile. En reconditionnant et recyclant les composants des véhicules en fin de vie, Stellantis non seulement réalise des économies, mais contribue également à un avenir plus durable et responsable.

Source : Challenges.fr