Scandale du Moteur 1.2L PureTech de Stellantis : Nouveaux Témoignages Accablants

Samuel WIllem
Samuel WIllem
This is some text inside of a div block.

Introduction

Le moteur 1.2L PureTech de Stellantis, utilisé dans de nombreux modèles de Peugeot, Citroën, DS, Opel, Fiat et Jeep, est au cœur d'un scandale croissant. Depuis son lancement en 2013, ce moteur est critiqué pour sa surconsommation d'huile, un problème qui devient particulièrement préoccupant après 100 000 kilomètres.

Problèmes de Conception et Conséquences

Le groupe Stellantis (anciennement PSA) a reconnu que le problème résidait dans la conception du moteur, notamment en raison de l'utilisation d'une courroie de distribution « humide ». Cette courroie, lubrifiée par l'huile du moteur, se détériore avec le temps, entraînant une surconsommation d'huile et, dans certains cas, la rupture de la courroie et la casse du moteur.

Indemnisation des Clients

Malgré les rappels de plusieurs centaines de milliers de véhicules, le problème n'a été résolu qu'en 2023, lorsque la courroie a été remplacée par une chaîne. Les victimes, qui s'organisent en collectif, réclament une indemnisation, soulignant l'absence de prise en charge adéquate par Stellantis.

Témoignages d'Insiders et Réactions

Un ancien conseiller commercial de Peugeot a témoigné des tentatives de la marque pour minimiser le problème auprès des clients mécontents, en évitant d'en parler ou en attribuant les problèmes à un manque d'entretien. Ces révélations accablantes pourraient inciter d'autres personnes à partager leurs expériences, augmentant la pression sur Stellantis.

Conclusion

Le scandale du moteur 1.2L PureTech soulève des questions importantes sur la responsabilité des constructeurs automobiles et la transparence envers les consommateurs. Alors que Stellantis fait face à une crise de confiance, les clients et les professionnels de l'industrie attendent des réponses et des solutions concrètes.

Source : AutoPlus.fr