Lyon Inaugure sa Giga-Usine de Piles à Hydrogène pour Véhicules Utilitaires

Samuel WIllem
Samuel WIllem
This is some text inside of a div block.

Introduction

Lyon vient de franchir une étape majeure dans le domaine de l'hydrogène avec l'inauguration de sa "giga-usine" de piles à combustible, destinée à alimenter des utilitaires et des bus. Cette initiative, menée par Michelin, Forvia, et Stellantis, marque un tournant significatif dans la production de véhicules à hydrogène en Europe.

Capacité de Production Impressionnante

La coentreprise Symbio, responsable de l'usine, prévoit de produire 15 000 systèmes à hydrogène en 2024, avec l'objectif d'atteindre 50 000 par an d'ici 2026. Cette augmentation de la production intervient alors que les ventes de véhicules à hydrogène commencent à prendre de l'ampleur.

Emploi et Impact Économique

Avec 700 salariés, l'usine de Saint-Fons dans le Rhône est la plus grande usine de piles à combustible d'Europe. Elle compte déjà une vingtaine de clients et représente un investissement majeur dans l'économie locale et nationale.

Soutien de l'État Français

L'État français, qui mise beaucoup sur l'hydrogène, soutient cette usine à hauteur de 600 millions d'euros dans le cadre d'un plan européen. Ce soutien financier est crucial pour le développement de cette technologie encore peu compétitive.

Défis et Perspectives

Le lancement de cette usine soulève des défis, notamment en termes de coût des véhicules à hydrogène et de déploiement des infrastructures de recharge. Stellantis, par exemple, a déjà livré des premiers véhicules équipés de systèmes hydrogène, mais le tarif reste élevé. Le constructeur espère réduire ces coûts avec sa nouvelle gamme d'utilitaires Peugeot, Opel, ou Citroën à hydrogène.

Conclusion

L'inauguration de la giga-usine de piles à hydrogène à Lyon est un pas en avant significatif pour la mobilité durable. Elle symbolise l'engagement de l'industrie et du gouvernement français dans la transition énergétique et écologique, tout en soulignant les défis à relever pour rendre cette technologie plus accessible et compétitive.

Source : Autoactu.com