Les Nouvelles Infractions Détectées par les Radars : Ce que les Automobilistes Doivent Savoir

Samuel WIllem
Samuel WIllem
This is some text inside of a div block.

L'Évolution des Radars : Au-Delà de la Vitesse et des Feux Rouges

En 2016, un projet ambitieux a été lancé en France : adapter les radars routiers pour détecter des infractions diverses, au-delà des excès de vitesse et du non-respect des feux rouges. Bien que l'idée n'ait pas immédiatement abouti, des signes récents indiquent un renouveau d'intérêt pour cette technologie avancée.

Les Nouvelles Cibles des Radars

Les radars de nouvelle génération, notamment les radars tourelles "ETT" (Équipements de Terrain Tourelles), ont été conçus pour détecter une multitude d'infractions, telles que :

  • Utilisation du téléphone en conduisant
  • Non-port de la ceinture de sécurité
  • Non-utilisation du clignotant
  • Dépassement par la droite
  • Franchissement de ligne continue
  • Non-respect des distances de sécurité
  • Infractions spécifiques aux poids lourds

Ces innovations technologiques promettent d'augmenter considérablement les capacités de surveillance et de sanction sur les routes.

La Lente Progression vers la Mise en Service

Malgré l'homologation des premières tourelles en 2017, leur déploiement s'est heurté à des obstacles réglementaires et techniques. La Fusion 2, par exemple, a été capable de contrôler la vitesse et les feux rouges, mais pas simultanément.

La Situation Actuelle

Actuellement, plus de 1 350 tourelles sont en service, principalement pour la vitesse et les feux rouges. En parallèle, un nouveau marché a été lancé pour les mini-tourelles urbaines "ETU", destinées à surveiller des infractions spécifiques en milieu urbain.

Les Défis à Surmonter

Les obstacles à une mise en œuvre complète des radars multifonctions sont multiples :

  • Réglementaires : Des décrets d'application sont encore nécessaires pour les ETU.
  • Techniques : Les fournisseurs, comme Idemia et Parifex, doivent adapter leurs technologies pour répondre aux exigences légales.
  • Opérationnels : La saturation des centres de traitement des infractions limite la capacité à gérer le volume accru de données.

Vers un Avenir Plus Sécurisé

L'adaptation des radars automatiques pour sanctionner un éventail plus large d'infractions semble inévitable. La question reste de savoir quand l'État décidera d'élargir officiellement le périmètre d'action de ces dispositifs. Avec la perspective des Jeux Olympiques, cette décision pourrait être retardée, mais l'évolution semble irréversible.

Le développement des radars multifonctions est un pas significatif vers des routes plus sûres, avec une surveillance et une application de la loi plus efficaces et diversifiées. La balle est désormais dans le camp des décideurs pour concrétiser cette avancée technologique au service de la sécurité routière.