L'Avenir du Moteur Thermique selon Jean-Dominique Senard de Renault

Samuel WIllem
Samuel WIllem
This is some text inside of a div block.

Introduction

Lors des Rencontres Économiques d'Aix-en-Provence, Jean-Dominique Senard, président du conseil d'administration du groupe Renault, a partagé sa vision sur l'avenir du moteur thermique dans l'industrie automobile. Malgré la transition vers l'électrique, il estime que le moteur thermique continuera à exister pendant au moins 70 ans, grâce notamment aux carburants alternatifs.

Transition Écologique et Moteur Thermique

Jean-Dominique Senard reconnaît l'importance de la transition écologique, la qualifiant d'« extraordinaire ». Cependant, il souligne que le moteur thermique ne disparaîtra pas de sitôt. « Nous allons [vers la fin du moteur thermique] avec détermination : vous le savez, Renault sera électrique en 2030, on sait le faire, (...) Ce que nous faisons aussi, c'est que nous gardons aussi [les voitures thermiques], car je pense, que l'on le veuille ou non, que le moteur thermique va continuer à vivre dans le monde entier pendant au moins 70 ans, nous voulons garder la capacité de fournir ce marché dans les meilleures conditions possibles environnementales. »

Carburants Alternatifs et Hydrogène

Renault explore les carburants alternatifs, notamment l'hydrogène, pour répondre aux besoins des consommateurs équipés de véhicules hybrides ou à moteur thermique. Senard se montre optimiste quant à la possibilité de réduire le coût des carburants alternatifs à 1 euro-1,50 euro le litre dans les 3 à 4 prochaines années.

Défis de la Transition vers l'Électrique

Senard aborde les défis de la transition vers le tout-électrique, notamment en termes d'approvisionnement en matières premières et de crises géopolitiques. Il souligne la nécessité pour Renault de préparer l'avenir en envisageant des alternatives, en raison de l'incertitude sur la disponibilité et l'abordabilité de l'énergie nécessaire pour les véhicules électriques.

Conclusion

La vision de Jean-Dominique Senard sur l'avenir du moteur thermique met en lumière les complexités de la transition écologique dans l'industrie automobile. Alors que Renault s'oriente vers l'électrique, la place du moteur thermique, soutenue par des innovations dans les carburants alternatifs, reste un élément clé de la stratégie à long terme du constructeur.

Source : La Tribune