Hyundai Quitte le Marché Russe en Vendant son Unique Usine de Fabrication

Yohann Lussiez
Yohann Lussiez
This is some text inside of a div block.

Introduction

Hyundai Motor, le constructeur automobile sud-coréen, a pris une décision majeure en annonçant la vente de son unique usine de fabrication en Russie, marquant ainsi son retrait du marché russe. Cette décision fait suite à l'arrêt des activités de l'usine depuis mars 2022, à la suite de l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Détails de la Vente

L'usine de Saint-Pétersbourg, inaugurée en 2010, a suspendu ses opérations en raison de difficultés d'approvisionnement en composants depuis le début de la guerre. Hyundai a déclaré avoir approuvé un plan de vente de toutes ses parts dans Hyundai Motor Manufacturing Rus (HMMR LLC) à Art-Finance LLC. Les détails finaux de l'accord sont en cours de finalisation.

Impact sur les Ventes de Hyundai en Russie

Les ventes de Hyundai en Russie ont considérablement chuté, passant de 200 000 véhicules par an en moyenne à seulement 45 000 l'année dernière. En août, les ventes mensuelles ont atteint un niveau historiquement bas de seulement six véhicules.

Contexte Plus Large

Cette décision de Hyundai s'inscrit dans un contexte où plusieurs constructeurs automobiles internationaux, ayant investi en Russie pour profiter de la vitalité économique du pays, ont dû fermer leurs usines. La guerre en Ukraine et les sanctions imposées par l'Union européenne, les États-Unis et d'autres pays ont rendu l'activité de plus en plus difficile, conduisant à un exode d'entreprises étrangères. Volkswagen, Toyota, Nissan et Renault ont également cédé leurs activités russes récemment.

Conclusion

Le retrait de Hyundai du marché russe est un indicateur significatif des défis auxquels sont confrontées les entreprises internationales opérant en Russie. Cette décision reflète les répercussions économiques et politiques de la situation géopolitique actuelle, affectant profondément l'industrie automobile mondiale.

Source : Le Figaro