Hausse du Prix de la Carte Grise en 2024 dans Plusieurs Régions Françaises

Samuel WIllem
Samuel WIllem
This is some text inside of a div block.

Introduction

En 2024, les automobilistes français devront s'adapter à une augmentation significative du prix de la carte grise. Cette hausse, qui concerne la moitié des régions de l'Hexagone, est due à une augmentation moyenne de 5,84 % du prix du cheval fiscal.

Détails de l'Augmentation

  • Centre-Val-de-Loire : Le prix du cheval fiscal augmentera de 10,44 %, atteignant 55 €.
  • Bretagne : Une hausse de 7,84 % est prévue, faisant de cette région l'une des plus chères pour les cartes grises.
  • Hauts-de-France et Occitanie : Augmentations respectives de 4,93 % et 6,82 %.
  • Île-de-France : Le cheval fiscal atteindra 54,95 €, soit une augmentation de 19,10 %.
  • Normandie : Une inflation record de 31,43 %, avec un cheval fiscal passant de 35 € à 46 €.

Prix du cheval fiscal en 2024 par région

Comparaison Régionale

  • Corse : Le certificat d’immatriculation reste le moins cher en France, à 27 €.
  • Hauts-de-France : Malgré l'augmentation, le prix du cheval fiscal sera de 36,20 €, proche du coût moyen de 2013 (38,18 €).

Évolution du Prix Moyen

Depuis 2013, le prix du cheval fiscal a généralement augmenté, à l'exception de légères baisses en 2019 et 2020.

Prix du cheval fiscal en 2023 par région

Exonérations pour Véhicules Écologiques

  • Normandie et Centre-Val-de-Loire : Fin de l’exonération pour les véhicules hybrides, GPL et E85.
  • Hauts-de-France : Exonération maintenue à 50 %.
  • PACA, Auvergne-Rhône-Alpes, Corse : Exonération totale pour les véhicules électriques, hybrides, GPL et E85.
  • Véhicules Électriques : Exonération totale dans toutes les régions.

Calcul du Prix de la Carte Grise

Le coût d'une carte grise comprend quatre taxes et une redevance, dont la taxe régionale fixée annuellement par les départements.

Conclusion

Cette augmentation du prix de la carte grise en 2024 représente un défi supplémentaire pour les automobilistes français, en particulier pour ceux qui envisagent d'acheter un nouveau véhicule. Elle soulève également des questions sur l'accessibilité des véhicules écologiques et l'impact des politiques fiscales sur la transition énergétique dans le secteur automobile.