Conduire dans les ZFE-m : Un Guide Complet pour les Conducteurs

Yohann Lussiez
Yohann Lussiez
This is some text inside of a div block.



Les Zones à Faibles Émissions (ZFE-m) suscitent des interrogations chez les conducteurs. Ces zones restreintes, déjà présentes dans 11 grandes villes, visent à réduire la pollution atmosphérique en limitant l'accès des véhicules les plus polluants. Avec de nouveaux changements prévus pour 2024 et 2025, il est essentiel de comprendre le fonctionnement des ZFE-m et les implications pour les conducteurs.

Qu'est-ce qu'une ZFE-m ?

Les ZFE-m, ou zones à faibles émissions mobilité, actuellement présentes dans 11 grandes villes, sont des zones restreintes visant à atténuer la pollution atmosphérique. D'ici 2025, elles s'étendront à 43 agglomérations dépassant les 150 000 habitants.

Comment fonctionnent les ZFE-m ?

Ces zones sont délimitées par des panneaux spécifiques, avec des règles définies par la collectivité locale. Les vignettes Crit'Air, basées sur le carburant, l'âge et le modèle du véhicule, deviennent essentielles pour la circulation.

Interdictions permanentes et provisoires

Exemple d’interdiction permanente ? Depuis le 1er septembre 2022, les véhicules vignette Crit'Air 5 et non-classés n'ont plus le droit de circuler dans le centre de Marseille. Sont donc interdits toutes les voitures diesel mises en circulation avant le 1er janvier 2001.

Exemple d’interdiction provisoire ? Lors d’un pic de pollution d'ozone, une ville décide d’interdire la circulation des véhicules portant une vignette 3, 4, 5 ou non classés de 6h00 à 22h00 afin de diminuer les niveaux de particules fines émises.

Comment sont délimitées les ZFE ?

Ces aires recouvrent le plus souvent le centre-ville de ces métropoles, mais désormais de plus en plus souvent la périphérie.

Panneau ZFE / Crit'Air

Un panneau d'interdiction de circulation est théoriquement présent à l'entrée de la zone d'exclusion. Celui-ci comporte un cercle rouge, et précise les conditions d'accès (horaires, jours et types de vignette acceptées).

La signalisation des ZFE-m se matérialise via ces panneaux.

Les vignettes Crit'Air : Un guide essentiel

Pour accéder dans les ZFE-m, une pastille Crit'Air est nécessaire. Elle est payante et doit être réclamée par le propriétaire du véhicule.

Le classement Crit'Air est déterminé par le carburant, l'âge et le modèle du véhicule. Un site officiel permet de vérifier son classement et d'obtenir la vignette en ligne.

Les vignettes Crit'Air jouent un rôle crucial dans ce dispositif. Il s'agit de certificats de qualité de l'air classant les véhicules en fonction de leur niveau d'émissions polluantes. Trois éléments principaux déterminent le classement Crit'Air d'un véhicule : le type de carburant, l'âge du véhicule, et le modèle.

  • Type de carburant : Les véhicules peuvent être classés en fonction du carburant utilisé, que ce soit l'électricité, l'essence, ou le diesel.
  • Âge du véhicule : L'année de première immatriculation est prise en compte. Plus un véhicule est récent, plus il a de chances d'obtenir un classement favorable.
  • Modèle du véhicule : La catégorie du véhicule, qu'il s'agisse d'une petite citadine ou d'un SUV, est également un critère de classement.


Les véhicules sont répartis en six classes Crit'Air, allant du moins polluant (Classe 1) au plus polluant (Classe 5). Une septième catégorie concerne les véhicules immatriculés avant le 1er janvier 1997, qui ne peuvent pas obtenir de vignette Crit'Air et sont d'emblée interdits de circulation dans les ZFE-m.

Pour obtenir une vignette Crit'Air, les conducteurs peuvent effectuer une simulation sur le site officiel du gouvernement dédié à la qualité de l'air. En fournissant des informations sur le type de carburant, le modèle du véhicule, et la norme EURO à laquelle il est soumis (visible sur la carte grise), les conducteurs peuvent connaître leur classement Crit'Air et commander la vignette en ligne, moyennant des frais de 3,72€ par véhicule.

Ainsi, comprendre et respecter les classifications Crit'Air devient essentiel pour anticiper et éviter les restrictions de circulation au sein des ZFE-m.

Alors, comment connaitre son classement à coup sûr et obtenir sa vignette ?

Pour cela, rendez-vous sur le site officiel : https://www.certificat-air.gouv.fr

Sur ce site pour pourrez effectuer une simulation pour connaitre votre classement. Pour cela, il vous suffit de renseigner le type de carburant utilisé, le type de véhicule dont il s’agit et la norme EURO à laquelle il est soumis. La norme EURO se trouve sur votre certificat d’immatriculation (carte grise).


Vignette Crit'Air : les catégories aujourd'hui

Vignette Crit'Air Zéro : tous les véhicules 100% électriques et hydrogène

  • Peugeot e-208 (2020 électrique)

Vignette Crit'Air 1 : voitures essence EURO 5 et 6 à partir du 1er Janvier 2011. Tous les véhicules gaz et hybrides rechargeables

  • Audi A3 (3e génération) 40 e-tron Business Line S Tronic (hybride 2019)
  • Renault Clio 4 Estate IV (2) Estate 0.9 TCE 90  (essence 2016)
  • Peugeot 2008 (2e Génération) II 1.2 2008 Puretech 100  (essence 2020) ;
  • Citroën SUV hybride C5 Aircross (hybride 2022) ;

Vignette Crit'Air 2 : voitures essence EURO 4 entre le 1er Janvier 2006 et le 31 Décembre 2010 inclus + Voitures diesel EURO 5 et 6 à partir du 1er Janvier 2011.

  • Citroën C4 1.4 16V (essence 2008) ;
  • Peugeot 308 CC (2) CC 1.6 E-HDI 115 Fap  (diesel 2011) ;

Vignette Crit'Air 3 : voitures essence EURO 2 et 3 entre le 1er Janvier 1997 et le 31 Décembre 2005 + voitures diesel EURO 4 entre le 1er Janvier 2006 et le 31 Décembre 2010 inclus.

  • Renault Twingo 1(C06) ;
  • Renault Scenic Société
  • Audi A1 1.2 TFSI 86, voiture à essence dont la première immatriculation remonte à 2010
  • Audi A1 1.6 TDI 105 , qui fonctionne au diesel et qui a été mise en circulation pour la première fois en 2011

Vignette Crit'Air 4 : voitures essence : non. Voitures diesel EURO 3 entre le 1er Janvier 2001 et le 31 Décembre 2005 inclus.

  • Peugeot 807 2.0 HDI SR (diesel 2002) ;
  • Citroën C2 1.4 HDI 70 Pack Ambiance Sensodrive (diesel 2003) ;

Vignette Crit'Air 5 : Voitures essence : non. Voitures diesel EURO 2 du 1er Octobre 1997 jusqu'au 31 Décembre 2000 inclus

  • Citroën Saxo (2) 1.5 D Clim 5P (diesel 2000) ;
  • Renault Kangoo 1.9 D 65 (diesel 1999) ;

Non-classées : véhicules antérieurs au 31 décembre 1996


Nouvelles ZFE en 2025

L'expansion des Zones à Faibles Émissions mobilité (ZFE-m) en 2025 touchera 32 nouvelles agglomérations. Chacune de ces villes implémentera des restrictions de circulation en fonction du Crit'Air. Voici la liste détaillée des villes concernées, avec les dates d'entrée en vigueur et d'autres informations pertinentes :

  • Amiens
  • Caen
  • Lille
  • Valenciennes
  • Douai-Lens
  • Béthune
  • Dunkerque
  • Le Havre
  • Brest
  • Rennes
  • Le Mans
  • Saint-Nazaire
  • Nantes
  • Angers
  • Tours
  • Orléans
  • Metz
  • Nancy
  • Mulhouse
  • Dijon
  • Limoges
  • Clermont-Ferrand
  • Annemasse
  • Annecy
  • Chambéry
  • Bordeaux
  • Bayonne
  • Pau
  • Nîmes
  • Avignon
  • Toulon
  • Perpignan

Veuillez noter que les dates d'entrée en vigueur précises peuvent varier  conformément aux annonces officielles de chaque ville.


Implications pour les conducteurs

Circuler sans la vignette appropriée peut entraîner des amendes. L'installation de radars spécifiques en 2024 renforcera le respect des règles.

Les sanctions susceptibles d’être appliquées sont les mêmes sur tout le territoire. Les automobilistes circulant dans une ZFE avec un véhicule interdit d’accès ou sans vignette apposée sur le pare-brise encourent une amende forfaitaire de 135 €. Celle-ci sera minorée à 90 € en cas de paiement sous 15 jours (3 jours si le PV vous a été remis en main propre), ou majorée à 375 € en cas de dépassement du délai de paiement de 45 jours.

Les villes majeures, conscientes des enjeux environnementaux, prévoient le déploiement de radars spécifiques pour renforcer la surveillance et garantir le respect des restrictions ZFE-m. Cette mesure, annoncée pour 2024, vise à automatiser les contrôles à grande échelle dans ces zones. Ces villes incluent Paris, Grenoble, Lyon, Marseille, Montpellier, Nice, Reims, Strasbourg et Toulouse.

Évolution des restrictions en 2024

Suite au comité interministériel, cinq agglomérations (Grand Paris, Lyon, Aix-Marseille, Strasbourg, Rouen) devront restreindre les voitures Crit'Air 4 en 2024 et Crit'Air 3 en 2025

  • Grand Paris : alors que l’interdiction des Crit’Air 2 (véhicules particuliers et véhicules utilitaires) était prévue à partir du 1er juillet 2024, dans le périmètre intérieur de l’A86, celle des vignettes Crit’Air 3 n’est même pas encore entérinée.
  • Grenoble : interdiction des Crit’Air 3 et 4 (véhicules particuliers), à partir du 1er janvier 2024, dans le périmètre de la ville ainsi que 13 communes limitrophes.
  • Lyon : interdiction des Crit’Air 4 (véhicules particuliers) à partir du 1er janvier 2024, dans le périmètre intérieur du boulevard périphérique Laurent-Bonnevay.
  • Marseille : interdiction des Crit’Air 3 (véhicules particuliers et véhicules utilitaires), à partir du 1er septembre 2024, dans le périmètre intérieur des boulevards de ceinture.
  • Montpellier : interdiction des Crit’Air 4 (véhicules particuliers) et Crit’Air 3 (véhicules utilitaires), à partir du 1er janvier 2024, dans le périmètre de la ville ainsi que 11 communes limitrophes.
  • Nice : interdiction des vignettes Crit’Air 4 (véhicules particuliers et véhicules utilitaires), à partir du 1er janvier 2024, dans le périmètre de l’hypercentre et de la Promenade des Anglais.
  • Reims : interdiction des vignettes Crit’Air 3 (véhicules particuliers et véhicules utilitaires), à partir du 1er janvier 2024, dans le périmètre de la ville.
  • Strasbourg : interdiction des vignettes Crit’Air 4 (véhicules particuliers et véhicules utilitaires), à partir du 1er janvier 2024, dans le périmètre des communes de l’Eurométropole de Strasbourg.
  • Toulouse : interdiction des vignettes Crit’Air 3 (véhicules particuliers et véhicules utilitaires), à partir du 1er janvier 2024, dans le périmètre de la ville et des communes situées dans l’enceinte de la rocade.

Conclusion :

Les ZFE-m représentent un changement significatif dans la mobilité urbaine. Restez informés, ajustez votre conduite et assurez-vous d'avoir les vignettes Crit'Air nécessaires pour éviter les sanctions. Bien informé, vous pourrez conduire en toute tranquillité dans cet environnement routier en constante évolution.